Partout, la vue saisit.
Tant sur les jardins, Bonnieux ou le Petit Luberon,
que sur les chambres, les salons, la bibliothèque…
En fil rouge, une Provence éternelle.
Ouvrez grands vos yeux !

Partout, la vue saisit.  Tant sur les jardins, Bonnieux ou le Petit Luberon, que sur les chambres, les salons, la bibliothèque… En fil rouge, une Provence éternelle. Ouvrez grands vos yeux !

TRIANGLE D’OR

Bonnieux. Le plus authentique des trois « sommets » du Luberon. Perché sur le massif, le village donne à voir ses clochers, ses toits, ses remparts… Plus encore depuis Capelongue qui lui fait face. Hypnotique.

Bonnieux. Le plus authentique des trois « sommets » du Luberon. Perché sur le massif, le village donne à voir ses clochers, ses toits, ses remparts… Plus encore depuis Capelongue qui lui fait face. Hypnotique.

PAUSES

Généreuses, confortables, ancrées, les chambres et suites reposent. Leur lumière douce en tête, à travers des voilages de lin sur lesquels soufflent des vents d’ici. Pas de bruit non plus, si ce n’est quelques cigales donnant le la. Ajoutez les vues dégagées qui permettent de poser le regard loin, et vous serez bien assurément.

Généreuses, confortables, ancrées, les chambres et suites reposent. Leur lumière douce en tête, à travers des voilages de lin sur lesquels soufflent des vents d’ici. Pas de bruit non plus, si ce n’est quelques cigales donnant le la. Ajoutez les vues dégagées qui permettent de poser le regard loin, et vous serez bien assurément.

JARDINS PLURIELS

Capelongue voit vert. Vignes, potager et arbres nourriciers rappellent l’exploitation agricole passée. Mieux, ils habillent les lieux. Ou comment voyager les yeux grands ouverts des chênes aux jasmins, en passant par les platanes, amandiers, tamaris, pistachiers et autres romarins.

Capelongue voit vert. Vignes, potager et arbres nourriciers rappellent l’exploitation agricole passée. Mieux, ils habillent les lieux. Ou comment voyager les yeux grands ouverts des chênes aux jasmins, en passant par les platanes, amandiers, tamaris, pistachiers et autres romarins.

PROVENCE DE TOUJOURS

Une enclave provençale, à la gloire des matériaux, tonalités et savoir-faire d’ici. Une douce parenthèse entre enracinement local et esthétisme d’hier comme d’aujourd’hui.

Une enclave provençale, à la gloire des matériaux, tonalités et savoir-faire d’ici. Une douce parenthèse entre enracinement local et esthétisme d’hier comme d’aujourd’hui.

L’ART DU BEAU GESTE

Terres vernissées, assises contemporaines de Midi, couronnes de blés et de riz séchés par Luce Monnier, photos arlésiennes de Jean Marques, natures mortes d’un autre âge signées Simão César… ancrent les lieux dans la région, en dehors du temps. Un habillage sur le fil, aussi délicat que sûr.

Terres vernissées, assises contemporaines de Midi, couronnes de blés et de riz séchés par Luce Monnier, photos arlésiennes de Jean Marques, natures mortes d’un autre âge signées Simão César… ancrent les lieux dans la région, en dehors du temps. Un habillage sur le fil, aussi délicat que sûr.

BIBLIOTHÈQUES

À Capelongue, elles se conjuguent au pluriel. Entre beaux-livres de la Librairie du Palais, à Arles ; bandes-son colorées et concerts guitare-voix ; romans de vacances, en chambres, de Pagnol à Bosco, de Mistral à Giono… Ou comment vivre la destination autrement.

À Capelongue, elles se conjuguent au pluriel. Entre beaux-livres de la Librairie du Palais, à Arles ; bandes-son colorées et concerts guitare-voix ; romans de vacances, en chambres, de Pagnol à Bosco, de Mistral à Giono… Ou comment vivre la destination autrement.

NOS CRÉATIFS

Entre leurs mains, la destination prend forme. Architectes, peintres, directeurs artistiques, artisans, libraires… font la singularité de Capelongue.

Entre leurs mains, la destination prend forme. Architectes, peintres, directeurs artistiques, artisans, libraires… font la singularité de Capelongue.