Portrait d'architectes J.a.u.n.e

 
 
 

Le sud les lie. Paris les a longtemps retenues. C’est là que Marine Delaloy et Paula Alvarez de Toledo inaugurent en 2015 leur cabinet d’architecture : Jaune. Un clin d’œil à leurs origines provençales. Retour avec ses deux co-fondatrices sur leur cheminement.

« L’authenticité nous guide. »
Quel est votre lien avec le sud ?
Quel est votre lien avec le sud ?

D. : Paula est née à Marseille, moi à Aix-en-Provence. Nos racines sont méditerranéennes… C’est là que nous avons grandi, que nous nous ressourçons et que nous reviendrons sans doute.

jaune-architectes-hotel-restaurant-provence-luberon-moulin-beaumier-lourmarin
Il y a quand même eu une période 100% parisienne…
Il y a quand même eu une période 100% parisienne…

A. T. : Bien sûr ! Capitale en plus. Marine chez Studio KO et moi au sein de l’agence de Joseph Dirand. J’en retiens une certaine rigueur dans l’organisation de notre métier, le suivi d’un chantier…

D. : De mon côté, à Paris, j’ai appris à créer à échelle humaine, de manière concrète, loin donc des cas d’école XXL, plus théoriques : dessiner dans le moindre détail, sourcer des matériaux précis… Autant d’acquis plus qu’utiles, à l’heure d’imaginer désormais des hôtels et appartements privés, de Paris à La Paz, en passant par Lourmarin.

jaune-architectes-hotel-restaurant-provence-luberon-moulin-beaumier-lourmarin
Aujourd’hui, existe-t-il un langage Jaune ?
Aujourd’hui, existe-t-il un langage Jaune ?

D. : L’authenticité nous guide. Nos réalisations doivent faire sens par rapport à leur environnement, à leur héritage… Dans le cas du Moulin, sa situation au cœur de village imposait de l’ouvrir, de lui apporter encore plus de chaleur et de confort. En reprenant les codes d’une maison de vacances du sud, nous avons investi l’univers domestique plutôt qu’hôtelier.

A. T. : Dans cette quête de vérité, les matériaux donnent le la. Au Moulin, compte tenu du patrimoine architectural méditerranéen, pierre, enduit, paille et faïence se sont rapidement imposés. Leurs vibrations, leur toucher, habitent des espaces dépouillés, aux teintes souvent sourdes. Des suppléments d’âme.

jaune-architectes-hotel-restaurant-provence-luberon-moulin-beaumier-lourmarin